Energies renouvelables et RT2012

La RT2012 est un pas en avant inédit du fil des réglementations thermiques, l'objectif étant de diviser par 3 la consommation énergétique par rapport à la précédente RT2005. La calorie la moins chère étant celle qu'on ne consomme pas, le coût énergétique devient très faible et il convient de bien réfléchir à l'amortissement du matériel ENR (à énergie renouvelable) choisi. Nous consulter.

L'étanchéité à l'air résultant de la mise en place de la RT2012 impose la mise en place d'une VMC, les polluants étant très présents et divers à l'intérieur de l'habitat, ainsi qu'un équipement à énergie renouvelable.

www.quechoisir.org

www.univers-nature.org

http://www.univers-nature.com/actualite/rt-2012

Nous vous proposons des VMC autoréglables, Hygro type A ou B, double flux.

Dans le cadre de la RT 2012, une solution reste particulièrement intéressante: Le cumulus thermodynamique avec VMC intégrée. Nous consulter.

Aide au choix des équipements ENR nécessaires à la RT2012

Ballons Thermodynamiques air ambiant ou air extrait

CESI Chauffe Eau Solaire Individuel

SSC Système Solaire Combiné pour le chauffage

PAC Pompe à Chaleur

Combinaisons de divers systèmes comme Thermodynamique et CESI

VMC simple ou double flux

Tous ces appareils sont performants en consommation mais nécessitent souvent un entretien annuel, et comprennent pour la plupart une électronique qui est le point faible de leur fiabilité.

Chauffage, petits budgets et RT2012

Le choix d'un poêle à pellets ou d'un chauffage électrique est pertinent dans la mesure où la RT2012 implique une très -très- faible consommation de chauffage. Les systèmes ENR sont donc difficiles (voire impossible) à rentabiliser, malgré un coût calorifique très bas. Ces systèmes se justifient donc pour des maisons anciennes, gourmandes en énergie. Ce sont de plus des systèmes complexes dont la fiabilité est très variable en raison des cartes électroniques essentiellement. Le coût d'entretien et dépannage n'est jamais pris en compte dans l'amortissement. Par contre les ENR sont les plus performantes pour le rejet de CO².

Le poêle à pellets ne fonctionne pas sans électricité, doit être ramoné 2 fois/an et être entretenu par un professionnel chaque année. Ce qui plombe le coût annuel... Il faut de plus gérer les cendres, le stockage et l'apport des pellets. Enfin tous les pellets ne se valent pas, des variations de rendement et d'entretien sont possibles selon la qualité des pellets. Son émission de chaleur n'est pas aussi homogène qu'un chauffage électrique plafond ou sol. Sa fiabilité dépend de sa carte électronique qui est le maillon faible de tous les ENR.

Pour la petite histoire, nous avons un client qui a installé un ENR chauffage à géothermie dans une maison RT2012 à une altitude 1600m: Utilisation 7 jours/an. Cette installation ne sera jamais amortie tout simplement parce que très peu utilisée...!

Bien que d'un coût calorifique plus élevé, un plafond ou sol chauffant électrique est aujourd'hui imbattable en termes de confort, de fiabilité, et son entretien est nul. Le coût d'installation est le plus bas des systèmes de chauffage. Les consommations de chauffage sont aujourd'hui tellement faibles dans une maison RT2012 que le chauffage électrique redevient une solution extrêmement pertinente, car très peu en fonctionnement y compris en hiver. La tendance étant d'équiper la pièce de vie et de ne prévoir qu'une alimentation chauffage dans les chambres sans les radiateurs , toujours pour diminuer le coût d'installation, et ce avec un excellent confort. Il est toujours temps par la suite de rajouter les radiateurs. Nous consulter.